H.T T.T.C
categories

Témoignages

Témoignages
Créer un devis à partir de ce panier Demander un devis

Bacs de rétention

La définition bac de rétention est générale, et ne dit rien de la variété des bacs de rétention. En effet, il existe une grande variété de bacs, en fonction des usages qui en sont faits. Il existe ainsi des bacs de rétention de petite taille, pour contenir un ou deux fûts de 60 litres et des bacs plus grands, capables de supporter une ou plusieurs cuves de 1000 litres, en passant par des capacités intermédiaires.

La définition du bac de rétention indique également la capacité de rétention du bac ; celle-ci peut être par exemple de 50%, ce qui signifie que le bac pourra contenir la moitié du volume total de l’ensemble des récipients stockés.

La définition du bac mentionne le matériau dans lequel le bac est fabriqué. Cet élément de la définition est très important, car il faut que le bac puisse résister, à la fois chimiquement et mécaniquement, aux liquides qu’il est susceptible de récolter. Ainsi, en présence de produits chimiques comme les acides ou les bases, le bac devra être en inox ou en polyéthylène ; en revanche, selon la définition, les produits inflammables ou polluants devront être stockés sur un bac en acier.

La définition indique par ailleurs les éventuels accessoires dont peut être équipé le bac. Celui-ci peut être doté de caillebotis, amovibles ou non, de pieds, de roulettes, d’un passage pour fourches ou encore de châssis pour le stockage à l’horizontal ou sur plusieurs niveaux.

On trouve enfin dans la définition du bac de rétention des éléments relatifs à leur bon usage. En effet, pour que cet équipement remplisse son rôle de manière adéquate, il faut notamment veiller à la parfaite étanchéité du bac ; celui-ci ne doit en outre pas contenir d’éléments étrangers, qui viendraient amoindrir sa capacité de rétention.

Il y a 3 produits.

Affichage 1-3 de 3 article(s)

Filtres actifs